Pérouges, l’un des Plus Beaux Villages de France près de Lyon
arrowdropmenucross

A une trentaine de kilomètres de Lyon, dominant la plaine de l’Ain, Pérouges a patiemment restauré depuis des siècles son architecture typique du Moyen Âge.

Pérouges la médiévale

Comme toute cité médiévale, Pérouges a connu une alternance de périodes florissantes et d’époques plus agitées… Dès le Moyen Âge, la prospère cité de tisserands jouit de sa position stratégique sur le plateau de la Dombes et sur la route des foires entre Lyon et Genève. Au XVème siècle, le village passe tour à tour des mains des Dauphinois à celles des Savoyards puis, au XVIème siècle, subit les guerres de religion. Pourtant, de multiples témoignages du passé médiéval de Pérouges sont parvenus à traverser les siècles. La porte d’En-Haut, par laquelle on pénètre actuellement dans la cité, est splendide avec sa lourde porte et donne accès à l’église-forteresse du XVème siècle, unique dans l’Ain. L’ancien tracé des remparts donne au bourg sa forme elliptique. La porte d’En-Bas, presque entièrement détruite lors du dernier assaut dauphinois, offre un très beau panorama sur Meximieux et la vallée de l’Ain. L’Hostellerie du vieux Pérouges, superbe maison à pans de bois du XIIe siècle reste une institution sur la place du Tilleul où trône toujours l’arbre planté juste après la Révolution… Finalement rattaché au Royaume de France en 1601, Pérouges connaît alors une véritable période de prospérité autour du tissage et de la viticulture.

De la Renaissance à la renaissance

Cette période faste de la Renaissance a elle aussi laissé son empreinte dans le patrimoine exceptionnel de Pérouges. Au fil de la balade sur les galets inégaux dénichés dans le sol de la Dombes, les échoppes et les demeures de tisserands aux façades à encorbellement, parées de fenêtres à meneaux, côtoient quelques maisons de notables. Cette période florissante est probablement la dernière que connaît la cité avant de frôler la disparition au début du XXème siècle. Désertée par ses habitants, elle est au bord de la démolition lorsqu’en 1911, artistes et notables créent, sous l’impulsion d’Anthelme Thibault, propriétaire de l’une des six dernières maisons habitées du village, le Comité du Vieux Pérouges. Cette initiative obtient le soutien d’Édouard Herriot, alors Ministre des Beaux-Arts (et futur Maire de Lyon) qui devient d’ailleurs propriétaire à Pérouges. Grâce au travail acharné de ces passionnés, le village signe alors "sa" renaissance. C’est en puisant dans son passé de cité marchande que Pérouges battit aujourd’hui son avenir et accueille artistes et artisans d’art, gardiens vivants et créatifs de de ce lieu magique devenu l’un des “Plus Beaux Villages de France” !

 

Informations pratiques

Office de Tourisme de Pérouges Bugey Plaine de l'Ain

9 Route de la Cité

01800 PÉROUGES

Bureau d'information touristique de Pérouges

Thèmes

  • Villages & cinéma

Le bouche à oreille

S’il a largement dépassé les frontières du village, c’est bien à Pérouges qu'est né le festival du "Printemps de Pérouges" ! En 1997, lors d’une promenade dans la cité médiévale, Marie Rigaud, alors animatrice à Radio Classique, a un coup de cœur pour l'église et organise en 4 mois un premier festival. Depuis, plus de 20 000 spectateurs se pressent chaque année dans la Plaine de l'Ain pour des concerts donnés par de grands noms de la chanson française et de la scène internationale, de Michel Jonasz à ZZTop en passant par Nathalie Dessay… Leurs scènes ? Des lieux aussi insolites que variés tels que l'église forteresse de Pérouges, le site du Polo Club à Saint Vulbas ou la cour du château de Chazey-sur-Ain.

Les incontournables

Musée du Vieux Pérouges
Musée du Vieux Pérouges
Eglise-forteresse
Eglise-forteresse
Maison des Arts Contemporains de Pérouges
Maison des Arts Contemporains de Pérouges

Durant votre séjour à Pérouges

Votre séjour à Pérouges aura des airs de rendez-vous avec l’Histoire ! Renseignez-vous à l’Office de Tourisme pour organiser votre visite guidée (et prévoyez des chaussures plates pour marcher sur les galets !). La cité médiévale n’aura plus de secret pour vous et nul doute que l’on vous dévoilera quelques anecdotes sur sa vocation cinématographique et les nombreux films de cape et d’épée qui y ont été tournés ! Parmi les étapes de votre visite, une halte s’impose à la Maison des Princes. Cette splendide demeure du XIVème siècle, ancienne résidence des Comtes de Savoie, renferme le musée du vieux Pérouges et dispose d’un charmant jardin médiéval (l’hortulus). Accessible depuis le musée, la tour de guet offre une vue imprenable sur les toits du village, le plateau de la Dombes et la plaine de l’Ain. Les férus de création s’arrêteront dans les ateliers d’artisans ou à la Maison des Arts Contemporains. Au cours de votre balade, vous ne pourrez résister aux effluves chaudes et sucrées de LA spécialité du village : la galette de Pérouges ! Cette tarte au sucre, revisitée au début du XXème siècle par la propriétaire de l’Hostellerie du Vieux Pérouges, est aujourd’hui confectionnée par plusieurs boulangers et restaurants, mais uniquement à Pérouges ! Le village est également un point de départ idéal à la découverte du Bugey, côté terroir avec ses vignobles et côté nature avec ses nombreuses activités de plein air. Notez enfin que le Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes et les Grottes de la Balme sont tout proches (18 et 25 km) et qu’il vous faudra une quarantaine de minutes pour rejoindre Lyon, capitale de la gastronomie…

A voir, à faire aux alentours de : Pérouges

Carte des activités aux alentours
Cliquez pour charger la carte