Découvrez Collonges-la-Rouge (Corrèze), l'un des Plus Beaux Villages de France
arrowdropmenucross

C’est dans cette cité flamboyante de la campagne corrézienne qu’est née l’idée des « Plus Beaux Villages de France », pensée par son ancien maire Charles Ceyrac.

Collonges-la-Rouge, Collonges la belle

A une vingtaine de kilomètres de Brive-la-Gaillarde, aux confins du Limousin et du Quercy, Collonges-la-Rouge dresse sa silhouette de grès pourpre sur le vert contrastant d’un vallon. C’est le matin qu’il faut aller à sa rencontre. : s’asseoir un instant à la terrasse d’un café et écouter le village s’éveiller peu à peu, admirer les lumières particulières de ce moment de la journée magnifier ce bijou d’architecture. Sur les imposants volumes bâtis coiffés de larges toitures de lauze ou d’ardoise, tourelles et échauguettes viennent parfois surprendre le regard… « Collonges », comme on la nomme familièrement, mélange force et délicatesse, simplicité et élégance. Ici, chaque pierre est un témoin de l’Histoire. De son passé d’étape pour les pèlerins cheminant vers Saint-Jacques-de-Compostelle, le village a notamment conservé l’église Saint-Pierre, érigée aux XIème et XIIème siècles. Les castels Renaissance racontent comment le village médiéval devint, au XIIIème siècle, châtellenie de la puissante vicomté de Turenne. L’ancienne halle aux grains et aux vins du XVIème siècle, qui abrite toujours le four banal, rappelle les heures florissantes de cette cité commerçante. Aujourd’hui lieu d’exposition, la chapelle des Pénitents accueillit de 1765 et jusqu’à la fin du XIXème S, la confrérie des Pénitents Noirs, dont l’une des missions était d’enterrer les morts gratuitement.

Emblème de la Corrèze et des Plus Beaux Villages de France

Laissé exsangue au XIXème siècle après le passage du phylloxéra, Collonges-la-Rouge renaît peu à peu de ses cendres au XXème siècle pour devenir aujourd’hui l’un des fleurons du patrimoine rural français et l’un des sites les plus visités de Corrèze. Cette renaissance, le village la doit alors à son maire : Charles Ceyrac. Au début des années 1980, Collonges, comme nombre de communes rurales en France, souffre de la déprise agricole et se vide de ses habitants. L’élu corrézien ne se résout pas à ce déclin économique qui menace de disparition un patrimoine tout aussi exceptionnel que méconnu. L’impulsion à son combat prend la forme d’un livre découvert dans la vitrine d’une librairie parisienne : « Les Plus Beaux Villages de France », édité par Sélection du Reader’s Digest. Charles Ceyrac écrit aux maires de la centaine de villages présentés dans l’ouvrage. 66 répondent à son appel et créent avec lui, le 6 mars 1982 à Salers (Cantal), l’association Les Plus Beaux Villages de France. Dans le pays et bientôt au-delà, l’on découvre que la campagne recèle des trésors de patrimoine et d’architecture. Depuis, Collonges-la-Rouge reste l’emblème de la Corrèze et des Plus Beaux Villages de France.

Informations pratiques

Office de Tourisme Vallée de la Dordogne

Bureau d'information touristique de Collonges-la-Rouge

rue de la Barrière

19500 COLLONGES-LA-ROUGE

Le bouche à oreille

Le nom d’une commune est tout sauf anodin. D’autant plus lorsque celle-ci envisage son avenir en misant sur un développement progressif du tourisme. Charles CEYRAC, Maire de sa commune depuis 1965 et homme de communication, l’a bien compris. Convaincu que les « images » parlent souvent mieux que de longs discours, il engage une procédure pour faire changer le nom de sa commune. Son idée : que la couleur rouge si caractéristique de l’architecture de son village soit associée au nom de la commune. Pari réussi : le 5 septembre 1969, « Collonges » devient officiellement « Collonges-la-Rouge ».

Les incontournables

Les Théâtrales de Collonges
Les Théâtrales de Collonges
Eglise Saint-Pierre
Eglise Saint-Pierre

Durant votre séjour à Collonges-la-Rouge

Durant votre séjour à Collonges-la-Rouge, ne manquez pas la visite du château de Vassinhac. Cette ancienne demeure des gouverneurs de la Vicomté de Turenne a été récemment restaurée et meublée telle qu’au XVIème siècle. Artisans mais aussi producteurs de terroir – nous sommes au pays de la noix et du canard ! – animent le village et vous offre une découverte créative et gourmande de la Corrèze. Sur le plan culturel, Collonges se partage entre fêtes traditionnelles et rendez-vous artistiques. De la fête du pain (août), en passant par le festival des Théâtrales (juillet-août) ou la fête de la peinture et des arts plastiques (août), les propositions ne manquent pas ! Les amateurs de randonnée trouveront plusieurs itinéraires autour de Collonges. Vous pourrez notamment emprunter la voie de Rocamadour vers Compostelle ou le GR480 au départ de Turenne (10 km) et qui passe notamment par Curemonte (12 km), deux autres « Plus Beaux Villages de France » voisins, jusqu’aux gorges de la Cère (61 km). En vous rendant jusqu’à Meyssac, vous comprendrez que le phénomène géologique responsable de la couleur rouge des pierres de Collonges est une « spécialité » très locale (la fameuse « faille de Meyssac ») ! En direction du sud et du sud-est, c’est toute la Vallée de la Dordogne, entre Corrèze et Lot, qui s’offre à vous : Carennac (24 km), également classé parmi Les Plus Beaux Villages de France, Beaulieu-sur-Dordogne… Entre autres ! A une vingtaine de kilomètres au nord, Brive-la-Gaillarde (son marché, son festival) et les Jardins de Colette à Varetz comptent également parmi les incontournables…

A voir, à faire aux alentours de : Collonges-la-Rouge

Carte des activités aux alentours
Cliquez pour charger la carte
Turenne
Réserver Turenne Village Turenne
Curemonte
Réserver Curemonte Village Curemonte
Carennac
Réserver Carennac Village Carennac

Nos recommandations

RestaurantRelais Saint-Jacques

Relais Saint-Jacques

Ce restaurant aux accents du terroir du Limousin se situe ...

à Collonges-la-Rouge

Villages à proximité

Turenne

Turenne

Voir plus
Curemonte

Curemonte

Voir plus
Carennac

Carennac

Voir plus