Apprendre et s'initier au vin avec Les Plus Beaux Villages de France
arrowdropmenucross

Apprendre et s'initier au vin

La France est bien souvent considérée dans le monde comme LE pays du vin, où les paysages et terroirs viticoles sont aussi beaux que variés. C’est d’ailleurs en France que la consommation de vin par habitant est la plus forte, puisqu’elle s’élève à 52,6 litres par an et par habitant en moyenne. Ce n’est pas un hasard : le vin fait partie de la culture française. Il a participé au développement de son économie dans l’histoire et à son rayonnement à travers le monde. Il a aussi façonné ses paysages. Aucun autre pays au monde ne possède autant d’appellations, de producteurs et de terroirs si divers. Le climat fait que la France apparaît comme la terre promise du vin : on y trouve presque de tout.

Mais combien s’y connaissent vraiment parmi ceux qui font mine d’être expert lorsqu’il s’agit d'impressionner les convives à table ?! Car à moins d’être du métier, la diversité des vignobles et des appellations ressemble vaguement à un gigantesque puzzle ! Chaque vignoble a son histoire, et certains de nos Plus Beaux Villages de France ont créé des lieux dédiés pour apprendre et s'initier au vin. Paysages, terroirs, cépages, travail de la vigne… Du vignoble jurassien à Château-Chalon aux coteaux du Luberon à Ménerbes, le vin n’aura plus aucun secret pour vous à l’issue de votre séjour !

    ____________________________________________________________________________________________________

    > Château-Chalon : à la découverte du Vin Jaune et du vignoble jurassien
     

    Château-Chalon-vin.jpg

     

    Paysages et terroirs du Jura

    Depuis l’un des trois belvédères qui ponctuent la visite de Château-Chalon (Jura), on comprend pourquoi le paysage qui s’offre au regard est classé « Site remarquable ». A une quinzaine de kilomètres de Lons-le-Saunier, en surplomb de la vallée de la seille et de la plaine de Bresse, ce village aux massives maisons vigneronnes apparaît comme un phare veillant sur les vignes qui dévalent au pied des "reculées jurassiennes".
    Depuis 2006, Château-Chalon adhère à la "Charte internationale de Fontevraud" pour la "protection, la gestion et la valorisation des paysages de la vigne et du vin" qui implique, entre autres, la valorisation des paysages à travers une offre de services touristiques d’accueil et de découverte. C’est en réponse à cet engagement qu’a été créée la Maison de la Haute-Seille. Cette ancienne hostellerie de l’abbaye de Château-Chalon associe terroir et technologies pour raconter, de manière ludique et interactive, l’identité et la vie de ce territoire, du phénomène géologique de la "reculée jurassienne" au patrimoine remarquable des abbayes et châteaux en passant par les vins et les fromages... Rendant hommage à la grande célébrité locale, la visite se termine par la diffusion du film "Mystères du Vin Jaune de Château-Chalon" qui a obtenu le prix Paysage et Environnement lors du festival 2008 d’Oenovidéo (festival international de films documentaires sur la vigne et le vin).

    Château-Chalon, berceau du Vin Jaune

    Né d’une abbaye bénédictine, le village doit également sa vocation viticole aux religieuses qui ont planté, dès le Moyen Âge, les premiers pieds de Savagnin. Si le nom de ce cépage ne vous évoque rien, celui du vin dont il est exclusivement issu aura forcément un tout autre écho, puisqu’il s’agit du célèbre Vin Jaune ! Principalement produit sur l’AOC Château-Chalon, le Vin Jaune doit répondre à un cahier des charges très spécifique pour mériter son appellation. Outre son cépage unique (le Savagnin), il doit être vieilli en fût de chêne durant une période d’au minimum six ans et trois mois au cours de laquelle une partie du vin s’évapore – la "part des anges" - et un voile de levure se forme. Celui-ci préserve le vin de l’oxydation et lui donne ce "goût de jaune" si particulier. Le Vin Jaune doit ensuite être conditionné dans des bouteilles de 62 cl appelées "clavelin".
    Avec les Côtes du Jura, l’Arbois et l’Etoile, le Vin Jaune est l’une des 4 AOC géographiques du vignoble jurassien. Dans le village, les vignerons vous feront découvrir leurs productions de vins blancs et rouges "Côtes du Jura" mais aussi le Vin de Paille (vin liquoreux obtenu notamment par le séchage des grappes sur des claies pendant plusieurs mois avant vinification), le Macvin (autre vin liquoreux obtenu par assemblage de moût de raisin et d’eau de vie de marc) ou encore le Crémant du Jura, vin pétillant produit sur tout le vignoble et dont les raisins sont vendangés à la main.


    Château-Chalon-vignes-vin.jpg
    Votre séjour autour du vin à Château-Chalon :
    • La Maison de la Haute-Seille : Un lieu incontournable pour tout savoir sur les coteaux de la Haute-Seille (ses paysages, ses terroirs, son patrimoine, ses habitants) et, bien sûr, sur la culture de la vigne. Des dégustations accompagnées et commentées vous permettront de découvrir les différents cépages, appellations et AOC du territoire.
    • Les soirées et balades vigneronnes : Durant l’été, la Maison de la Haute-Seille propose des balades d’environ 2h autour de avec pause de dégustation de Crémant. Les balades sont suivies d’une soirée accord mets et vins du Jura animée par des vignerons.
    Le "petit plus" :
    • Consommer sur place ou à emporter (mais avec modération !) : Le village compte 9 domaines viticoles dans lesquels vous pourrez retrouver les meilleures productions de Château-Chalon ! Quelques bonnes tables vous donneront par ailleurs l’occasion de goûter le fameux poulet de Bresse au Vin Jaune !

    ____________________________________________________________________________________________________

    > Ménerbes, les saveurs du Luberon
     

    Ménerbes-Vin.jpg



    Au cœur du Parc Naturel Régional du Luberon

    À une quinzaine de kilomètres à l’est de Cavaillon, amarré tel un vaisseau sur l’un des flancs du Luberon, Ménerbes domine une mer de garrigue et de vignes. Si la culture de la vigne en Luberon remonte à l’Antiquité, l’AOC Luberon est quant à elle récente. Née en 1988, elle se décline en rouge, rosé et blanc et prend place sur la totalité du territoire du Parc Naturel Régional du Luberon. Les vins qui y sont produits sont des vins d’assemblage : cépages Syrah, Grenache Noir, Mourvèdre, Carignan et Cinsault pour les rouges et rosés, cépages Grenache Blanc, Clairette Blanche, Vermentino, Bourboulenc, Roussanne, Marsanne, Ugni Blanc et Viognier pour les blancs. A Ménerbes, 7 domaines produisent les vins AOC du Luberon.

    Ménerbes, le vin en art de vivre

    Riche d’un patrimoine ayant traversé les époques, depuis le Moyen Âge en passant par la Renaissance, Ménerbes se distingue également par sa vocation culturelle et érige l’art de vivre en principe ! C’est en effet ici qu’Yves ROUSSET-ROUARD, un homme au parcours atypique – ancien maire du village, ancien clerc de notaire et producteur de films reconverti dans la viticulture - a créé deux lieux alliant découverte, pédagogie et convivialité : la Maison de la Truffe et du Vin du Luberon et l’insolite Musée du Tire-bouchon...

    Installé à dans le magnifique hôtel d’Astier de Montfaucon, datant des XVIIe et XVIIIe S, la Maison de la Truffe et du Vin du Luberon rend hommage à deux fleurons du terroir local. Il comprend quatre espaces où peuvent se croiser amateurs et professionnels :

    • L’œnothèque : Située dans les caves de la bâtisse, elle regroupe tous les producteurs de vins du Parc Naturel Régional du Luberon (appellations AOC Luberon, Ventoux et Pierrevert). Une borne interactive permet aux visiteurs de comprendre les différentes étapes relatives à la production du vin dans le Luberon et à celle de la Truffe du Sud-Est.
    • Le laboratoire : Destiné à accueillir des formations œnologiques pour les amateurs en périodes estivales.
    • Un centre de conférence : Dédié à l’organisation de manifestations diverses liées à ces filières.
    • La boutique et les caves : On y retrouve les vins de la région présentés dans l’œnothèque, vendus au même tarif que dans les caves et domaines, ainsi que des ouvrages traitant des vins, de la truffe et du Parc Naturel Régional du Luberon.

    C’est en 1993 qu’Yves ROUSSET-ROUARD a ouvert, au sein du vignoble de 40 ha du Domaine de la Citadelle aujourd’hui dirigé par son fils, un musée insolite rassemblant plus de 1 200 tire-bouchons du XVIIème siècle à nos jours ! Cette collection privée, qui comporte quelques pièces uniques - dont un tire-bouchon offert par le Président Jacques CHIRAC lors d’un voyage officiel - retrace, à travers cet objet du quotidien, tout un pan de l’histoire du vin, des débuts de la vinification en bouteille (par les Anglais... Eh oui !!), en passant par la révolution industrielle et l’ingéniosité des modèles actuels.


    Ménerbes-vignes-vin.jpg
    Votre séjour autour du vin à Ménerbes :
    • La Maison de la Truffe et du Vin du Luberon : Le lieu abrite également un restaurant / bar à vins qui propose les meilleurs crus du Luberon agrémentés de quelques spécialités à base de truffe. En soirée, le sommelier vous fait découvrir son coup de cœur du moment et vous raconte l’histoire d’un domaine, d’un cépage… au cours des "Apéros Sunset" servis en terrasse avec vue sur le Luberon…
    • Le Musée du Tire-Bouchon : D’avril à octobre, la visite du musée permet également de découvrir le jardin botanique du Domaine de la Citadelle. Sur six restanques du XVIIIème siècle réhabilitées ont été implantées une truffière ainsi que des plantes aromatiques, des plantes médicinales, des plantes sauvages comestibles ainsi que des plantes magiques…
    • La Fête des Vins du Luberon : Tous les ans autour du 20 juillet, la Maison de la Truffe et du Vin organise, dans une ambiance musicale, une fête en l’honneur des vins du Luberon…
    Le "petit plus" :